Varda Protect Sirius, école de sorcellerie pour toutes créatures magiques
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Intrigue du Miroir Magique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Varda
Directrice
Directrice
avatar

Avatar : Adriana Lima
Age : 31
Race : .
Poste : .
Style du Perso : PI
Féminin Nombre de messages : 928
Réputation : 0
Points : 417


Age: 20 ans
Race: Sorcier(e)
Poste: Directrice Varda

MessageSujet: L'Intrigue du Miroir Magique   Sam 24 Juil - 21:50

    Il fût un temps où Varda était une grande école de magie. La Suisse possédait de grands professeurs qui formaient les sorciers avec doigté et savoir faire, leur assurant un avenir des plus prometteurs! Malheureusement, un jour, une guerre comme les sorciers n’avaient jamais connu éclata. Elle fût d’une si grande violence qu’à sa fin Varda n’était plus que ruine et les morts atteignirent un nombre si élevé que personne n’eût le courage de reconstruire et d’ouvrir à nouveau cette belle école qu’était autrefois Varda.

    Les années passèrent tandis que les jeunes sorciers devaient aller étudier à Durmstrang, Beauxbâtons et en de rares cas isolés à Poudlard. Vînt alors une jeune sorcières prometteuse de 19 ans. Angelica Potter n’était venue à la base que pour voir le monde, en quête d’aventures, mais lorsqu’elle découvrit les ruines de Varda, elle n’eût plus qu’une idée en tête: la restaurer et donner une école de magie aux jeunes sorciers de ce pays! Rebâtir fût long et ardu, mais elle y parvenu et engagea les meilleurs professeurs qu’elle pu trouver.

    Ce qu’ils ignoraient tous, c’est que bien avant eux et bien avant que l’ancienne école de Varda fût érigée, une femme vivait sur ces terres avec son mari et sa belle-fille. Une femme qui a nourrit les histoires du monde des moldus par ses excès de magie en leur présence. Il y a longtemps, avant même que le tout premier directeur de Varda ne pousse son premier cri dans le monde, une femme d’un égoïsme incommensurable qui épousa un homme bon qui désirait une mère pour sa fille. Cette femme possédait un miroir très spécial qui ne savait dire que la vérité.

    Un jour, son mari fût terrassé par une grave maladie, qui eue raison de lui, laissant sa fille sous la tutelle de sa femme, qui ne pensait qu’à elle et son séduisant visage. Devoir s’accommoder de la présence de sa belle-fille, qui possédait une beauté de plus en plus éclatante en vieillissant était devenu un fardeau pour cette femme qui ne pouvait imaginer plus belle qu’elle-même et la jalousie l’emporta sur sa raison. Par un bel après-midi ensoleillé, elle emmena la jeune fille dans une clairière où elle avait installé son miroir magique.

    - Demandes-lui ton souhait le plus cher et il te dira s’il se réalisera un jour. Lui avait soufflé l’affreuse belle-mère. La délicieuse enfant souhaita trouver l’amour de sa vie et le miroir, ne pouvant dire que la vérité et non lire l’avenir, semblait chercher une réponse convenable, puis déclara qu’avec son joli minois, elle n’aurait pas de peine à trouver un mari. La jeune fille était heureuse de la réponse du miroir, mais sa belle-mère avait un plan et l’exécuta sans remord! Elle poussa la belle dans le miroir, qui se brisa en mille morceaux étincelants, volant la beauté parfaite du visage de la pauvre enfant.

    La magie du miroir libérée, s’empara de la belle-mère et se reconstruit lui-même. Elle deviendrait l’âme du miroir, tandis que son corps gisait sans vie sur la colline où fût construite Varda, bien plus tard. Ce miroir, pour une raison obscure, était vouée à demeurer à Varda et ce fût d’ailleurs l’une des choses qui était resté debout, sans une égratignure parmi les décombres lors de la grande guerre! Il fût placé dans une salle secrète du château lors de sa reconstruction et y est encore de nos jours...
    L’âme de la belle-mère, emprisonnée dans le miroir, fût victime de l’ennui du temps et depuis l’ouverture de Varda, elle se divertit en passant d’un miroir à l’autre, sans pouvoir aller plus loin que le village en bordure de l’école, toujours rappelé rapidement par son miroir d’origine. Elle possède parfois les gens et leur fait faire des choses... Parfois cruelles, parfois humiliantes, parfois drôle, dépendamment de son humeur du jour, leur faisant tout oublier par la suite, pour éviter qu’on connaisse le secret du miroir et qu’on ne remonte jusqu’à lui, bien caché dans sa salle secrète. Cela est sans compter sur les âmes perdues qui hantent le château et s’emparent des objets inanimés... Varda est remplie de surprises et cache de nombreux secrets et endroits inédits! Les élèves et le nouveau personnel qui vivent à nouveau dans ses murs tout neufs ne sont pas au bout de leur peine! Gare aux miroirs et à l’ennui des âmes...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vardaprotectsirius.virtuaboard.com
 
L'Intrigue du Miroir Magique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varda Protect Sirius : Ecole de Magie pour toutes créatures magiques :: Panneau d'affichages-
Sauter vers: